Fitzlawter

Fils de
la loi et de l’eau



Fitzlawter, un réseau fluide, expert et innovant, pour unir les meilleurs spécialistes en nouvelles technologies

 

Nathalie Dreyfus, Conseil en Propriété Industriel, a dévoilé le réseau Fitzlawter qui vise à réunir des experts reconnus et des spécialistes dans le domaine des nouvelles technologies. Parmi les membres fondateurs de Fitzlawter figurent Nathalie Dreyfus, le cabinet d’avocat Legitic, Harbor Technologies, IPzen et Philippe Gabillault, fondateur de Toltec.

 

Pourquoi Fitzlawter ?  Fitz :  un nom issu de l’ancien français normand utilisé au 11ème siècle, consistant à faire suivre le prénom d’un enfant par celui du père suffixé de -son (« -fils »). Lawter : c’est l’assemblage de deux mots « law » (loi) et « water » (eau). Fitzlawter signifie dans notre environnement en pleine évolution digitale, environnementale et sociétale, où beaucoup sont en quête de repères, un réseau fluide, expert et innovant tel que peut l’être un « fils de la loi et de l’eau ».

 

Les nouvelles technologies étant devenues le point central de la stratégie d’entreprise, il est essentiel que les organisations comprennent les opportunités et les défis que cela implique. La mission du réseau Fitzlawter est de devenir un centre international de partage des connaissances et de l’expertise dans le domaine des nouvelles technologies.

 

Les membres du réseau Fitzlawter soutiennent les entrepreneurs, les start-ups, les sociétés du CAC 40 et Fortune 500 dans les domaines du conseil, de la gestion stratégique, de l’audit, du marketing digital, de la communication, du monde de la finance, des logiciels, des litiges et du règlement extrajudiciaire des litiges. Par l’éventail des compétences acquises par ses membres, ce réseau a pour ambition de devenir une référence mondiale dans le domaine des nouvelles technologies.